Libellés

Josée L. Présenté par Blogger.

15 septembre 2013

Mary Nolan: Bulles de scandales

 Mary Imogene Robertson est née le 18 Décembre 1905 à Louisville (Kentucky).
 En 1908, sa mère, Viola, est décédée du cancer en laissant quatre enfants et un mari, Africanus. Incapable de subvenir aux besoins de ceux-ci,  décida de les placés à l'orphelinat  Sally, Mabel et Ray et Mary fut placée au couvent de St-Joseph du Missouri. C'est là qu'on la surnomma "Bubbles". En 1912, elle partit vivre avec sa soeur aînée Mabel, à New-York.
Mary fut découverte par l'illustrateur de magazine, Arthur William Brown et devint modèle pour les magazines de l'époque. Florenz Ziegfeld l'engagea dans sa troupe comme danseuse, son nom de scène étant Imogene "Bubbles" Wilson.
Elle eut une aventure sentimentale avec le comédien Frank Tinney, marié à une danseuse et chanteuse Edna Davenport. Le 24 Mai 1924, celui-ci fut arrêté pour avoir battue Mary. Le mois suivant, il fut innocenté par le jury, croyant à un coup de publicité. Ziegfeld congédia Mary Imogene. Divorcé, Tinney quitta New-York vers l'Angleterre à bord du navire Columbus, sans Mary avec qui, il s'était réconcilié. Mary partit en France pour honorer un contrat et le mois suivant, elle rejoignit Tinney. Mais avant la fin de l'année, Mary le quitta pour de bon, à cause de violence.
Sous le nom d' Imogene Robertson, elle tourna ses premiers films allemands "Gluten Verborgene", " Feuertänzerin Die" (1925) et la U.F.A.  lui offrit un contrat de $1500 par semaine et y tourna quelques années: "Wenn die Liebe nicht wär'!", "Die Feuertänzerin" (1925), "Die unberührte Frau", "Fünf-Uhr tee in der Ackerstraße",  "Unser täglich Brot", "Die elf schillschen Offiziere/ Eleven Who Were Loyal" ,  "Wien, wie es weint und lacht",  "Das süße Mädel ", "Die Welt will belogen sein" (1926), "Adventures of a Ten Mark Note",  "Die Königin des Weltbades", "The Armored Vault", "Die Mädchen von Paris", "Erinnerungen einer",  "Halloh - Caesar!"(1927) . 
1933
Joseph M. Schenck de la  United Artist réussit à lui faire signer un contrat pour tourner aux États-Unis, en Janvier 1927. Mais  comme Will H. Hays et plusieurs groupes de femmes s'opposaient à sa venue, Le Studio la fit jouer sans la créditer au générique dans"Topsy and Eva" et "Sorrell and Son" (1927),  puis avec le nom de Imogene Robertson dans "Good Morning, Judge" et  "The Foreign Legion"(1927).  En Août 1927, elle quitta la United Artist pour la Universal Pictures et signa Mary Nolan. On la prêta à la MGM pour  "West of Zanzibar"(1928) et "Desert Nights", qui furent des succès. Mary entreprit une autre relation amoureuse avec un homme marié Eddie Mannix, exécutif du Studio. Celui-ci l'envoya à l'hôpital, après l'avoir battue. Mary dut subir une opération et reçu des médicaments contre la douleur, ce qui l'emmena à la toxicomanie. Elle tourna: "Silks and Saddles",  "Charming Sinners",  "Shanghai Lady (1929),  "Undertow", "Young Desire"(1930),  "Enemies of the Law",  "X Marks the Spot",  "The Big Shot"(1931). 
Lorsqu'elle travailla pour le film "What Men Want", en 1930, Mary eut une altercation avec  Ernst Laemmle et elle fut congédiée. 
Mary Nolan épousa, en 1931, un courtier en valeurs immobilières,William T. Macrery . Son époux perdit $3 millions qu'il avait mal investis et ferma son magasin de vêtements sans payer les employés.Le couple fut condamné à 30 jours de prison. Mary divorça.
 En raison de ses problèmes de drogue et ses caprices , Mary apparut dans des rôles secondaires dans: "Docks of San Francisco", "The Midnight Patrol", "Broadway Gossip No. 3"(1932) et "File 113"(1933).
En Juillet 1935, Mary Nolan a intenté un procès contre son ancien amant Eddie Mannix. Elle a demandé 500.000 dollars de dommages et intérêts pour tous les sévices subit lors de leur fréquentation de 1927 à 1931.
Sa carrière d'actrice terminée, elle fit du vaudeville. En Mars 1937, elle fut arrêtée pour le vol de quatre robes. En prison, on la transféra à l'hôpital Bellevue, en psychiatrie. Quelques mois plus tard, on l'admis à la maison- Brunswick pour recevoir des traitements psychiatriques. En 1939, elle retourna à Hollywood et devint Mary Wilson. En 1941, elle vendit son histoire au "American Weekly". En 1948, on diagnostiqua une maladie de la vésicule biliaire, un problème de malnutrition et de consommation d'héroïne. Mary Nolan est décédée le 31 Octobre 1948, d'une overdose de Seconal.