Libellés

Josée L. Présenté par Blogger.

14 août 2015

John Garfield: Le coeur écorché

Jacob Julius Garfinckle est né le 4 mars 1913 à New York et était le fils de David Garfinkle et de Hannah. Sa mère, alors qu'il n'a que 7 ans. Mauvais garçon de  Brooklyn, il est envoyé dans une maison de correction où il découvre la boxe et le théâtre. Il gagna un concours organisé par le New York Times, ce qui lui permit de devenir l'élève de Maria Ouspenskaya , à l'American Laboratory Theater. Il débuta à Broadway en entrant dans la prestigieuse troupe du Civic Repertory Theatre et  il fit une brève apparition dans la pièce «Lost noy» (1932) et prend le nom de Jules Garfield . En 1935, il épouse Roberta Seidman (1914-2004), avec qui il aura trois enfants:  Kathryn (1940-1945),  David (acteur, 1943-94) et Julie (actrice, 1946).
Après quelques années passées au sein du Group Theatre (Actor Studio), Garfield tente sa chance à Hollywood. Cependant il refuse les contrats qui lui sont proposés par la Warner Bros et Universal Studios, car il se considère encore comme un acteur de théâtre. Il joua «Golden Boy»(1937) sur les planches de Broadway. En 1938, il est nominé en tant que meilleur second rôle  pour "Four daughters/Rêves de jeunesse". La même année, il signe un contrat avec la Warner Bros, il s'appelle désormais John Garfield. Il tourne "Je suis un criminel/ They Made me a Criminal" (1939), "Flowing Gold" (1940), "The Sea Wolf / Le vaisseau fantôme" (1941).
Un problème cardiaque l'empêche de prendre part à la seconde guerre mondiale, mais, John contribue à l'effort de guerre en organisant des spectacles,  ainsi qu'en animant à la Hollywood Canteen et en joignant la Ligue Anti-Nazi d'Hollywood. Sa fille, Catherine, meurt à la suite d'une insuffisance respiratoire due aux allergies multiples dont elle souffrait.
Garfield accède enfin aux grands rôles:  "The Postman Always Rings Twice/ Le facteur sonne toujours deux fois", "Humoresque" (1946), "Nid d'espions", "Destination Tokyo" et est nommé en tant que meilleur acteur pour sa prestation dans "Body and soul/ Sang et Or" (1947). Puis, il décide de fonder sa propre maison de production »Enterprise Productions». Il joue le rôle d'un boxeur dans "Body and Soul/Sang et or" (nomination, 1947) et "Gentlemen's Agreement/Le mur invisible" (1947)et  "Force of Evil" (1948) et "We Were Strangers/Les insurgés" (1949) .
Très engagé politiquement, il signe à la fin des années 1940 une pétition en faveur des « Dix d'Hollywood » , en pleine chasse aux sorcières anti-communiste. Appelé à témoigner devant la Commission des activités anti-américaines en 1951, il refuse de donner des noms de membres du parti ou de sympathisants. Ce refus de coopérer le place sur la fameuse « liste noire. » Ses derniers films: "The Breaking point/ Trafic en haute mer", "Under My Skin/ La belle de Paris" (1950)  et "He ran all the Way/ Menaces dans la nuit" (1951).
Boycotté par les Studios et divorcé, il sombre dans l'alcool et la dépression.  John Garfield meurt d'une crise cardiaque le 21 mai 1952 à New York .