Libellés

Josée L. Présenté par Blogger.

19 mars 2014

Bobby Darin: Crooner

  
Walden Robert Cassotto est né le 14 mai 1936, à New-York. Né orphelin de père dans une famille pauvre du Bronx, il contracte une  fièvre rhumatismale, à l'âge de huit ans, qui endommage son coeur et laisse présager aux médecins, une vie courte (30 ans maximum). Il a une soeur, qui est en fait sa vraie mère ( il apprendra ce fait, tard, à l'âge adulte).
Donc, il fut élevé par sa grand-mère et jouait de plusieurs instruments de musique. Brillant étudiant, il obtient une bourse pour poursuivre des études supérieures, mais, il quitta finalement le collège pour se consacrer à sa passion musicale et jouer dans les petites salles avec son groupe. Il trouve un gérant qui lui obtient un contrat de disque avec Decca. Mais, il doit chanter des chansons imposées.
Il quitte alors, Decca en signant avec Atlantic Records. Il décroche son premier hit avec la chanson Splish Splash, en 1958. En 1959, il enregistre la ballade Dream lover.

L'album suivant, Mack the Knife bondit en tête des ventes et Bobby reçoit deux Grammy Awards , en 1960. Il était l'idole des adolescents; maintenant, il devient crooner  à Las Vegas.
Hollywood l'appelle et il y tourne  "Le rendez-vous de septembre"(1960). Il séduit la coqueluche d'Hollywood de 17 ans, Sandra Dee et l'épouse, en 1960, le couple  tourne ensemble "La ballade des sans espoir" (1961) et "Mari en laisse"(1962) . Un fils nommé Dodd Mitchell est né le 16 Décembre 1961.
Il tourne  "La foire aux illusions" (le remake),  "L’enfer est pour les héros" (1961,  "The pressure point"(1962),  "Le combat du Capitaine Newman ".
Son mariage se termine en 1967. C'est à cette époque qu'il apprend l'identité de sa vraie mère. Il milite pour la candidature de Bob Kennedy aux élections présidentielles, mais l’assassinat de ce dernier va l’anéantir, une fois de plus.
Son dernier hit fut If I were a carpenter , en 1966. Il tourne sous le nom de Robert Darin dans quelques films dont "Le shérif aux poings nus " (1967), The happy endings" (1969).
Devant l’énergie et l’incroyable dynamisme que dégage l’artiste dans ses shows du début des années 70, on a du mal à croire qu’il était alors très malade et faisait l’objet d’une assistance respiratoire à la sortie du spectacle. La chanson  Happy du film lady sings the blues avec Diana Ross sera son dernier enregistrement. En 1973, il épouse Andrea qui avait garçons: Armin et Alex.
VIA
 Bobby Darin est décédé, le 20 Décembre 1973,  à 36 ans, à la suite d’une seconde opération à cœur ouvert.